Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Les chroniques du monde de Néhéléna d'Emilie Millon

Ce roman fût également une grosse déception pour moi.

Enfin, j’avoue que j’en avais des attentes particulières, la rencontre avec l’auteur (qui est une personne adorable et avec qui j’espère conserver de bonnes relations, même après cette chronique) m’avait boostée au maximum, et j’étais persuadée de tenir une nouvelle pépite littéraire.

Divisé en quatre chroniques, ce roman avait tout pour me plaire ; monde chimérique où les humains côtoient des êtres représentants les différents éléments, où l’équilibre du monde est assuré par deux entités sous formes de licornes du jour et de la nuit, etc.

Émilie Million nous plonge dans le monde de Néhéléna, où la lumière et l’ombre s’affrontent sans cesse.

Tout l’ouvrage se rapporte à un personnage de référence, Linkphaer, qui est, selon moi un personnage un peu bateau et assez cliché, qui a réponse à tout et que l’on emploie à tour de bras lorsque l’intrigue commence à tourner en rond.

Si j’avais relativement bien apprécié la première partie, le reste m’a assez déçue.

Lorsque l’on se contente de regarder en surface, les personnages paraissent plus qu’attrayants. Mais rapidement, ils deviennent énervants et imbuvables en particulier Ilithye.

Je trouve que l’auteur ne met pas assez son univers en valeurs, elle s’attarde trop sur les ressentis de ses personnages (qui ne sont pas toujours utile à la bonne marche du roman), et pas assez sur certains détails et descriptions qui pourraient être très précieux.

Les chroniques du monde de Néhéléna d'Emilie Millon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article