Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

La très grande carotte de Satoe Tone

La très grande carotte de Satoe Tone

La très grande carotte de Satoe Tone chez Balivernes éditions dans la collection Petites sornettes.

Focus sur cet album, qui est un service presse pour les éditions Balivernes. D’ailleurs, il n’est jamais inutile de les remercier pour cela. « La très grande carotte » appartient à la collection Petites sornettes destinée aux enfants, dès l’âge de trois ans. Et après avoir eu ce petit album entre les mains, je peux aisément comprendre qu’il plaise aux plus petit (et aux grands aussi). J’avoue, j’ai complétement fondu face aux illustrations et à l’histoire que Satoe Tone nous relate.

Il s’agit d’une aventure de six frères lapins qui, un jour, découvrent une très grande carotte. Ensemble ils imaginent la meilleure façon de l’utilisée. Et comme souvent, la meilleure manière d’être ensemble, c’est de se retrouver autour d’un bon repas.

Comme je l’ai dit, écrit, un peu plus haut, en plus d’une histoire adorable, cet album contient des illustrations qui ont totalement explosées le seuil de l’extrême « mignonitude ».

Ces dernières sont simplement toutes en rondeur et en douceur. Un véritable régal pour les yeux.

J’ai complétement fondu devant les illustrations où, mine de rien, la nature est aux premier plan.

Des illustrations toutes rondes et chaleureuses qui ont totalement ravis mes yeux d’adulte (et ceux de l’enfant qui sommeille en moi).

Ces petits lapins blancs donnent l’envie de les blottir tout contre soi, comme d’adorables peluches.

Au niveau du texte, il n’y a pas plus de trois phrases par pages. Les mots sont simples et abordables dès le plus jeune âge.

J’en viens enfin au format de l’album, celui-ci est totalement adapté aux petites mimines qui voudraient s’en saisir. Une couverture cartonnée, rigide, idéal pour que les enfants puissent le feuilleter sans qu’il devienne trop encombrant.

Bref, un petit ouvrage bien mignon qui est d’une beauté enfantine déconcertante.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article