Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Le Livre du Duc des vrais amants de Christine de Pizan

Le Livre du Duc des vrais amants de Christine de Pizan

Remontons les siècles, oublions l’espace d’une lecture nos acquis modernes pour nous plonger dans l’amour courtois, qui faisait soupirer d’envie moult de gente dames et rêver les demoiselles en mal d’aimer…

Le Livre du Duc des Vrais Amants de Christine de Pizan aux éditions Honoré Champion dans la collection « Champion Classique » série « Moyen Âge ».

J’avoue qu’il s’agissait de l’une des lectures obligatoires dans le cadre de mes études, mais cela ne m’a nullement empêché d’apprécier ce roman et m’a même donner l’envie de le chroniquer.

L’auteur nous conte une histoire d’amour impossible entre un jeune damoiseau de bonne famille et une noble dame mariée.

Cette relation demeure secrète et courtoise.

Néanmoins, lorsque l’époux de la dame est averti qu’un jouvenceau s’intéresse d’un peu trop prêt de sa femme et que celle-ci n’en semble point dérangée, l’histoire prend un tournant.

Pour ne pas déshonorer la dame de son cœur, le jeune homme s’en va voyager.

Mais son amour reste inchangé.

Vous l’aurez devinez sans peine, il s’agit là d’un récit d’amour courtois.

L’œuvre est initialement composée en vers, la traduction est quant à elle en prose (bien plus facile à la lecture).

Cependant, les traducteurs ont conservés ballades, rondeau et chansonnettes.

Je ne peux pas dire que l’on s’attache aux personnages, car ce n’est pas le cas.

Leurs personnalités ne sont absolument pas développées. L’auteur s’est uniquement concentré sur les sentiments qu’ils ressentent vis-à-vis de l’un à l’autre et sur la stagnation de leur relation.

Car, c’est bien d’une stagnation relationnelle dont il s’agit, le jouvenceau refusant de déshonoré sa dame et celle-ci refusant de ne plus l’aimer.

Certes c’est une lecture mièvre et alambiquée, compte tenu de nos habitudes modernes, mais elle est restée agréable à mes yeux.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article