Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Hamlet de Shakespeare

Hamlet de Shakespeare

Hamlet de Shakespeare chez Folio, dans la collection Classique.

Hamlet, l’une des pièces de théâtre les plus célèbres à travers le monde. C’est également l’une des plus grandes pièces que William Shakespeare ait composée (avec, bien entendu « Roméo et Juliette » ainsi que « Le songe d’une nuit d’été »).

Cette pièce se trouvait être une de mes lectures obligatoires, dans le cadre de mes études du premier quadrimestre (petite pensée à tous ceux qui doivent repasser cet examen en août, je vous souhaite bon courage).

Il s’agit d’ailleurs, d’une lecture qui m’a énormément plu, bien que je ne sois pas une grande amatrice de théâtre.

Alors que le spectre de son père revient hanter le château d’Elseneur, le jeune prince Hamlet se voit obliger de demeurer à la cour du royaume de Danemark. Où son oncle épouse sa mère, où la femme qu’il aime, Ophélia fait mine de le rejeter, etc. Tout semble lui être hostile, alors que son rêve le plus simple est de rentré à l’université.

Il haït ce royaume et cette famille qu’il compare à une porcherie. Accompagné de son plus fidèle ami, Horacio, Hamlet va suivre un chemin qui ressemble à celui de la vengeance.

Je ne peux pas dire que les personnages de Shakespeare soient attachants ou qu’ils donnent l’impression de permette aux lecteurs s’identifier à eux. Les protagonistes m’ont paru être peu complexe, particulièrement les femmes.

En tant que jeune femme du XXIe siècle qui se respecte, j’aurai bien aimé secouer Ophélia deux ou trois fois. D’autant plus que se noyer, n’est, probablement pas le meilleur moyen de se suicider (Spoil oui, je sais, mais bon c’est connu aussi).

Avant d’entamer ma lecture, j’avais tout de même quelques notions et connaissances du récit, mais je ne l’avais encore jamais lu (Boo ! honte à moi).

Bien que les pages se lisaient avec fluidité, et que les actions s’enchainaient, je ne parvenais aucunement à déterminé où cette lecture allait me mener. Et elle m’a mené très loin !

Je suis constamment surprise par le fait d’intemporalité d’une œuvre, comme celle-ci. La conclusion étant que ce classique du théâtre anglais est encore et toujours d’actualité, car si pour Hamlet tout est imparfait, la première imperfection est l’Homme.

Hamlet, un drame magnifique, bien qu’étonnant, qui s’inscrit dans l’ère de la Renaissance.

Shakespeare a inséré dans sa pièce, de nombreux éléments de comparaison entre son époque et le mode de pensé du Moyen-Âge.

En bref, cette lecture, je la conseille à toutes et tous. C’est un grand classique, dont on peut trouver de nombreuses références dans des pièces et des romans contemporains.

De plus, vous connaissez tous cette réplique culte: « Être ou ne pas être…tel est la question ». Alors n’hésitez pas à le découvrir.

En ce qui me concerne, je suis heureuse de l’avoir lu, ce n’est pas un énorme coup de cœur, mais comme dit plus haut, je ne suis pas une grande fanatique du théâtre, si j’en lis, c’est davantage par obligation scolaire que pour mon plaisir. Mais je garde cette pièce au chaud dans ma bibliothèque, je pense que je la relirai dans les années à venir.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article