Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Le Simulacre T1 La seconde vie de D’Artagnan de Jean-Luc Marcastel

Le Simulacre T1 La seconde vie de D’Artagnan de Jean-Luc Marcastel

Le Simulacre T1 La seconde vie de D’Artagnan de Jean-Luc Marcastel aux éditions Matagot.

Découvert à Trolls & légendes (festival de littérature fantastique) en avril dernier, j’ai juste grillé mon quota avec ce livre, il m’a tapé dans l’œil (oui ça fait mal) dès que je l’ai vu. Pour tout dire, il m’appelait et me disait d’une voix envoûtante « achète-moi, achète-moi ».

Sa couverture aux inspirations steampunk et son titre, reprenant le nom de mon mousquetaire préféré, je ne pouvais décemment pas résister. J’ai craqué et pour le coup, il s’agit d’un nouveau coup de cœur (On se déculpabilise comme on peut, que celui qui n’a jamais pêché, me jette la première pierre.).

Estrella (drôle de nom, avec lequel j’ai eu quelques difficultés au début), une voleuse des bas-fonds de Paris s’embarque, illégalement, pour la Versailles céleste en vue de commettre le plus gros casse de sa carrière et du siècle par la même occasion.

Mais sur ce vaisseau qui l’emporte vers ses rêves les plus fous, elle croise la route d’un certain mousquetaire du Roy, le célèbre capitaine D’Artagnan. Alors que les hommes du cardinal les poursuivent, le soldat du Roy, sachant sa fin toute proche, confie une mission à a jeune voleuse. La jeune femme se retrouve alors dans les bas-fonds de Paris, tentant d’échapper à ses propres ennuis, quelle ne sera pas sa surprise lorsque D’Artagnan réapparaîtra, jeune et fort, c’est là tout le Simulacre.

Vu qu’il s’agissait d’un achat compulsif, je ne savais pas trop à quoi m’attendre lors de cette lecture, et j’ai été émerveillée par la plume de Jean-Luc Marcastel. J’ai lu de nombreuses réécritures où des auteurs se servaient allègrement de héros préétablis, et j’ai souvent été plus que déçue. Certes, retrouver des personnages que j’aime dans un univers, un brin différent est simplement génial. Mais il faut qu’ils soient bien introduits, et, dans ce livre-ci c’est le pari est totalement réussi !

L’auteur est parvenu à créer des personnages attachants, que l’on découvre et redécouvre à travers une plume emplie d’humour, et qui sait, cependant respecter les traits que Dumas leur avait conféré.

Nous retrouvons un D’Artagnan avec son bagou de Gascon si typique (que j’aime à la folie), qui est modernisé et, du coup plus proche de notre réalité. Le personnage d’Estrella apporte quant à elle un brin d’air frais très agréable, mais avec beaucoup de caractère, à l’image de notre mousquetaire. Son histoire n’est pas énormément développée, je suis impatiente d’en apprendre davantage sur cette demoiselle.

Des personnages, donc, très attachants, mais aussi une intrigue digne de la grande période Dumas. Là aussi, je suis très curieuse quant au devenir de cette enquête, quel rôle joue le terrible cardinal de Richelieu, que sont devenus les compagnons de D’Artagnan ?

Autant de questions, auxquels j’espère trouver des réponses dans les tomes suivants.

En résumé, ce fut une agréable lecture, qui m’a réellement passionnée. L’univers steampunk est un élément qui m’a immergée dans l’univers de l’auteur. Tout au long du récit, je suis restée scotchée aux pages. Je ne peux que vous conseillez d’entrer dans l’univers du Simulacre.

La plume de l’auteur est un délice que j’ai envie de comparer à un feu-follet ; le vocabulaire employé est riche et truculent. L’humour est constamment présent, ce qui, au résultat final, donne un roman très prenant et immersif.

Le petit plus non négligeable, ce sont les illustrations qui parcourent le roman. Elles sont simplement sublimes, à l’image de la première de couverture.

Le Simulacre T1 La seconde vie de D’Artagnan de Jean-Luc MarcastelLe Simulacre T1 La seconde vie de D’Artagnan de Jean-Luc Marcastel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article