Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

La liste de Noël de Jojo Moyes

La liste de Noël de Jojo Moyes

La liste de Noël de Jojo Moyes aux éditions Bragelonne, dans la collection Brage (e-book).

On se retrouve pour une chronique d’une nouvelle, lue dans le cadre du challenge Cold Winter.

Pour tout vous dire, avant que je ne commence à parler en long et en large de cette lecture, il m’apparaît utile de vous expliquer la façon dont cet e-book s’est retrouvé dans ma bibliothèque :

Je parcourais les méandres de kindle quand je suis tombée sur « La liste de Noël » qui était gratuite. Comme je préparais le terrain (et ma PAL) du Cold Winter challenge, je l’ai acquise et elle est restée sur ma bibliothèque virtuelle un petit moment.

C’est entre deux prépas pour mes partiels que je suis retombée dessus ; je l’ai commencée, et bien vite terminée. Car lors de mon acquisition, j’ignorai qu’il s’agissait d’une nouvelle !

Une nouvelle qui est, par ailleurs, très courte. J’ai d’abord pensé qu’il s’agissait du prologue d’un roman quelconque, et après vérifications, je me suis résignée, je venais bel et bien de terminer cette histoire.

Mi-figue, mi-raisin, je ne suis pas immédiatement parvenue à déterminer si j’appréciais ou non cette nouvelle. Alors, je l’ai relue directement et ai pris le temps d’apprécié chaque mot.

Et j’en ai eu la confirmation : j’ai adoré !

Un véritable conte de Noël contemporain qui n’est vraiment pas loin du coup de cœur.

Chrissie est une jeune femme à bout de nerfs. Elle est en train d’effectuer les derniers achats de Noël, afin d’accueillir, comme il se doit, sa belle-mère. Et elle déteste ça : sa belle-mère, et tout ce qui tourne autour. D’autant plus que son compagnon n’est pas très enclin à se montrer reconnaissant de tous les efforts qu’elle concède à faire.

Un généreux chauffeur de taxi la prend en charge, et, au fil de leur discussion, la jeune femme va comprendre ce qu’est le véritable esprit de Noël.

Lue à l’avant-veille de Noël, je n’aurais pas pu choisir meilleur moment pour cette lecture. J’étais plongée dans l’ambiance jusqu’au cou, et ce fut un moment simple et magique.

Jojo Moyes, en mettant en scène un petit moment du quotidien de monsieur et madame tout le monde, fait réfléchir son lecteur sur le rapport qu’il entretient avec les festivités de fin d’année, et les valeurs que l’on souhaite mettre en avant durant cette période.

De plus, il y a des moments, dans sa vie de lecteur, où l’on a besoin de respirer, de briser ses habitudes livresques, de lire quelque chose de totalement différent de nos genres de prédilections dans lesquels on se complait.

À ce moment-là, j’avais besoin de changer mon horizon littéraire, de lire quelque chose de plus léger, sans prise de tête. Cette nouvelle est donc tombée à point nommé, et par hasard, quand j’en avais besoin. Elle m’a attendrie et mit des paillettes dans les yeux.

Bien entendus, je l’ai, de prime abord, trouvée fort courte. Trop courte pour bien m’imprégner des personnages et de leur environnement. Selon moi, quatre ou cinq pages supplémentaires n’auraient pas été de trop.

Cette brièveté du récit m’a donné l’impression que les personnages n’étaient pas tout à fait aboutis. Mais je peux comprendre que les intentions de l’auteur n’avaient pas pour but de nous focaliser sur ses protagonistes, mais plutôt sur les valeurs qu’ils véhiculaient.

Malgré ce dernier point négatif, j’ai passé un excellent moment avec ce récit, bien qu’il y ait un goût de trop peu, j’ai à peine eu le temps de me sentir à l’aise dans le texte qu’il se terminait déjà.

Cela me donne envie de découvrir d’autres productions de cet auteur, peut-être dans le courant de l’année 2016 !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article