Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BookOver

Des livres, du thé et du bonheur

The Gregorian Voices

Hello mes chers oursons 🐻, comment ça va vous ? Vous ne souffrez pas trop de la canicule ? Moi ça va, je vis avec, j’ai fait le plein de fruits frais, et j’ai confectionné des eaux aromatisées maison (et je n’oublie pas les glaçons qui vont avec).

Du coup, oui ce n’est pas très agréable, mais je vis encore assez facilement ces températures.

On voit que cette intro est écrite depuis un sacré bail…ben oui, je ne suis toujours pas la fille la plus ponctuelle du monde ! Mais du coup, je trouvais ça drôle et je l’ai laissée 😁

 

Vous l’aurez remarqué, après un TAG, un TTT, une chronique, voici un billet life style, encore un ! Quand je vous dis que je suis bel et bien de retour aux affaires, ce n’est pas du pipeau. À que non !

 

À mes oreilles résonnent les voix d’antan, immuables, réconfortantes, elles transcendent.

Dimanche dernier (du coup, ce serait plus correct de dire un dimanche de juillet), j’ai été à un concert de chant grégorien. NAOOOON ATTENDEZ, NE PARTEZ PAAAAS !!! Je vous jure que ce n’étais pas chiant du tout. Pour de vrai

 

Mes parents ayant décidés de partir en vacances sans moi (ils auraient voulu que je vienne, mais recherches d’emploi toussa-toussa). J’ai décidé de me faire plaisir et de ne pas rester, comme une none avec son crucifix, cloîtrée chez-moi avec mon chat. → Vous l’avez senti que cette analogie n’a pas été faite par hasard ?  Du coup, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai été au concert de The Gregorian Voices. Il s’agit d’un groupe bulgare de chant grégorien.

 

Apprenons des choses avec tata Audrey : Le chant grégorien

Le chant grégorien, appelé également « plein chant » est un genre musical établi au XIIe siècle. Initialement, il s’agit de chants liturgiques propres à l’Église romaine.

La base de la pratique c’est un chant monodique (tout le monde chante la même chose), a cappella (sans musique) et c’était réservé aux homme (sous-entendez les moines).

Le thème grégorien est attribué au Pape Grégoire Ier. Mais c’est faux ! Ce sont les ecclésiastiques du XIIe qui se sont dit que ce serait bien mieux d’attribuer la paternité des « règles » de la pratique à un mec qui était famous des siècles après sa mort. Et puis, c’est plus facile de dire que ça se faisait comme ça depuis toujours que d’obliger les gens à suivre de nouvelles règles…

Pour aller plus loin :

  • Un documentaire de quelques minutes ici

 

Donc, le chant grégorien est une « musique » qui existe depuis très longtemps, et qui se perpétue encore de nos jours. J’ai découvert ce genre musical lorsque j’étais à l’université via mes cours de musicologie, et j’avais adoré. Le premier qui dit que je suis bon public…a tout à fait raison !

 

Du coup, lorsqu’un groupe est venu pour un concert dans ma ville, j’ai sauté sur l’occasion pour aller les voir. Je ne vais pas mentir, disons que le public avait une moyenne d’âge assez éloignée de mes 25 ans. Mais bon, je mets ça sur le compte des vacances.

La nuit n’était pas encore tombée que le concert commençait dans la collégiale, au fur et à mesure que les voix chantaient, la lumière baissait. C’était magique.

 

The Gregorian Voices n’est pas un groupe uniquement consacré aux chants liturgiques, mais il revisite également le répertoire de la pop à la sauce grégorienne. Des titres comme Ameno (Era), The sound of silence (Simon & Garfunkel), Amazing Grace, et j’en passe revisités de la sorte c’est original et bien pêchu.

 

Que ça soit pour la première partie ou la seconde, j’ai été transportée par les chants tout au long du concert. Bon, certains titres m’ont moins hypés que d’autres, mais dans l’ensemble : Audrey était contente et c’est le plus important ! Oui j’ai parlé de moi à la 3e personne, et ?

 

Du coup, je vous laisse avec un vidéo, car des images valent plus que tous les discours.

 

Extrait d'un concert

Je vous retrouve tout bientôt pour un nouvel article, plus que probablement une chronique…ou pas.

 

Bisous, bisous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article