Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BookOver

Des livres, du thé et du bonheur

Faraway Paladin T1 de Mutsumi Okubashi, Kanata Yanagino et Kasaga Gin

Hello mes oursons ! 🐻 

Comment se passe ce super mois de juillet par chez vous ?

Ici ça va bien : j’ai une armée de potimarrons sauvages qui envahit mon jardin, mon chat m’a ramené une musaraigne pour que je joue avec elle, j’ai fêlé mon mug Baloo, et j’ai une poussée d’acné phénoménale que je n’avais plus vécu depuis mes 14 ans…

Sinon ça vaaaa !

 

On est en plein dans les vacances, le soleil est au rendez-vous sans que les températures ne soient caniculaires, j’aime bien !

 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une nouvelle chronique sur un manga coup de cœur ! Remarquez que je semble choisir super bien mes titres, en ce qui concerne les mangas, car j’accroche très bien aux derniers titres que j’ai lu.

Titre : Faraway Paladin T1

Auteur : Mutsumi Okubashi, Kanata Yanagino et Kasaga Gin

Éditions : Komikku

Prix : 8,25€

Pages : 192p.

Note : 4/5

 

Résumé : « Déçu de son existence et dénué de toute envie de vivre, un homme se voit attribuer après sa mort la possibilité de jouir d’une nouvelle existence auprès d’une famille tout à fait singulière : Blood, un guerrier squelette au grand coeur, Marie, une gracieuse prêtresse momie, et Gas, un magicien fantôme érudit. C’est auprès de ce trio de morts-vivants que William suit un apprentissage rigoureux, mais ses mentors lui cachent de nombreux secrets sur le monde qui l’entoure… »

 

ALERTE, ALERTE !

Cette chronique est sur un coup de cœur !

À force de suivre les comptes Instagram de différentes maisons d’édition, il m’arrive de craquer sur des titres sans raisons valables. C’est exactement ce qui s’est passé avec ce titre (dont je ne m’attendais pas à grand-chose si ce n’est de passer un bon moment de lecture).

Quand je l’ai acheté chez mon libraire, je me disais qu’au pire je le revendrai et je passerai à une autre lecture…

 

Ouais, non, vous vous doutez bien que je ne le revendrai pas. J’ai bien trop kiffé ma lecture !

 

Comme je vous l’ai dit plus haut, je ne m’attendais à pas grand-chose en débutant cette série. Hé bhé ! Komikku peut nous sortir des pépites dans le genre tous les mois, je suis preneuse !

On suit Will, qui après être mort dans sa vie précédente (sur laquelle on n’a pas vraiment de détails, mis à part qu’il était un sacré loser), se retrouve dans un giron familial assez particulier composé d’un sorcier spectre, d’une prêtresse momie et d’un guerrier squelette.

La particularité ? En mettant de côté ses tuteurs. William se souvient de sa vie intérieure et ce nouveau monde qui s’ouvre à lui semble assez hostile.

Je suis tombée sous le charme de cet univers fantasy que l’on classifie d’isekai (un type de fantasy typiquement japonais qui prend le plot de base d’envoyer un personnage de notre monde dans une autre réalité). Non je ne savais pas que ça s’appelait ainsi, j’ai dû faire mes recherches ! 😅

Mais plus encore que l’univers, c’est cette famille disparate où l’affection et l’amour est vraiment palpable qui a fait battre mon petit cœur de lectrice (que voulez-vous, je m’enflamme direct quand une relation familiale est super bien dépeinte).

J’ai aimé cette bienveillance entre les personnages.

 

Pourtant, bien que ce premier tome ne fait que poser les bases du récit, une certaine tension se fait ressentir et me fait redouter l’avenir incertain que connaîtront nos quatre protagonistes.

Durant tout ce tome, le récit prend le temps de s’installer et le fait que l’on s’attarde sur l’enfance et l’éducation de Will ne nous donne pas une once de réponse à nos « comment » et « pourquoi ».

 

Tout comme pour La petite faiseuse de livres, ce manga est l’adaptation d’un roman (que je veux tellement ardemment dans ma bibliothèque). Je trouve que la mise en croquis de cet univers est aussi réussie que pour La petite faiseuse de livres…d’ailleurs, ils ont certains éléments en commun qui me renverse d’amour pour eux ! Je dois encore vous parler des relations familiales trop chou ? Ouais, ça devient répétitif, je sais.

 

Breeeeef, vous l’aurez compris, j’ai adoré ce premier tome et je compte bien sauter sur le second qui sort ce mois-ci. Je veux en savoir plus sur les personnages et cet univers !

De plus, le caractère graphique de l’œuvre me plaît bien, on ne s’attarde pas trop sur les décors lorsque ce n’est pas nécessaire et on se concentre sur l’interaction entre les personnages. J’aime plutôt bien ce parti pris.

 

J’ai hâte de découvrir ce que le récit nous réserve…

Un coup de cœur !

Et hop ! Une nouvelle chronique bouclée dans les règles de l’art. J’adore quand j’aborde une œuvre pour laquelle j’ai un coup de cœur. Y a pas mal de mangas qui me donnent cette sensation pour l’instant.

 

Qu’en avez-vous pensé ? Seriez-vous tenté de découvrir ce titre ?

 

PS : Commenter cet article vous permettra d’atterrir dans une famille aimante qui vous entraîne à devenir une machine de guerre lors de votre prochaine réincarnation. Cependant, l’épée ne fera pas partie de votre équipement de base…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article