Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Lewis Carroll au pays des merveilles de Stéphanie Lovett Stoffel

Lewis Carroll au pays des merveilles de Stéphanie Lovett Stoffel

Lewis Carroll au pays des merveilles de Stéphanie Lovett Stoffel chez Gallimard.

J’ai lu cet ouvrage documentaire sur Lewis Carroll, il y a un peu moins d’un an, environ. Si je l’ai trouvé très intéressant, j’avoue avoir beaucoup de mal à l’aborder dans une chronique et à rendre hommage au travail fourni par Stéphanie Lovett Stoffel.

Avide de découvertes et de savoir, je n’ai pas réussi à m’empêcher de farfouiller dans les rayons de la bibliothèque de la fac. « Alice au pays des merveilles » étant l’un des coups de cœur de mon enfance, l’occasion d’en apprendre davantage sur son auteur était alléchante et trop belle pour y résister. Certes, j’aurai sans peine trouvé des informations sur internet, mais les livres c’est tellement mieux, surtout lorsque la démarche de les lire est totalement volontaire.

Je n’ai pas été déçue de mon « retour » à la vielle école. Après une légère remise en contexte, de l’époque et des mœurs en cours au temps de l’auteur, Stephanie Lovett Stoffel relate la vie du Lewis Carroll, de son enfance, à sa vie d’étudiant, et surtout, ce qui l’a mené à devenir l’auteur qu’il est devenu.

Ce qui m’a surtout marqué, c’est le comment il s’est mis à écrire l’histoire qui, encore aujourd’hui, captive petits et grands : le célèbre Alice au pays des Merveilles et De l’autre côté du miroir.

Comme dit plus haut, je ne connaissais que très peu d’informations relatives à Lewis Carroll ; j’avais entendus dire qu’il avait rédigé ces histoires dans le but de séduire Alice Linddell, qui à l’époque n’étais encore qu’une petite fille.

Grâce à cette monographie, j’ai appris à nuancer ce genre de propos. Si Lewis Carroll fréquentait bien la petite Linddell, elle était pour lui l’une de ses nombreuses amies-enfants (j’ai été surprise par ce terme, mais il semblerait qu’à l’époque c’était assez courant). De nombreuses photographies qu’il a réalisées en sont la preuve.

Je dois bien avouer que si cette lecture m’a apportée quelques renseignements sur la vie de cet homme, Lewis Carroll demeure encore un homme mystérieux et énigmatique qui aimait et enviait l’innocence relative au monde de l’enfance.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article