Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Ma Ouature de Pierre Crooks et Federico Combi

Ma Ouature de Pierre Crooks et Federico Combi

Ma Ouature de Pierre Crooks et Federico Combi chez Balivernes éditions dans la collection Calembredaines.

Un nouveau service presse des éditions Balivernes que je remercie, une fois encore, chaleureusement de leur confiance !

Ma Ouature est un album de la collection Calembredaine qui est destinée aux enfants dès l’âge de cinq ans. Certes, à presque vingt-deux ans, je suis assez éloignée du public cible, d’autant plus que je n’ai pas d’enfants de cet âge dans mon entourage. Je parle donc de cet album avec mes yeux de jeune adulte (ayant conservé une grande part de son âme d’enfant, mais une adulte tout de même).

Je vais commencer par aborder le côté « pratique » de ce livre, son format. Cet album possède une couverture rigide cartonnée. Et franchement, il me paraît très résistant vus que je l’ai trimballé un peu partout (le temps de trouver le bon moment pour le lire), malgré le fait qu’il soit un peu encombrant dans un sac main standard (mais ça, j’ai l’habitude).

C’est la couverture de cet album qui m’a titiller avant même de connaître le synopsis. Les couleurs me semblaient harmonieuses, les illustrations, intéressantes. Illustrations qui m’ont d’ailleurs pleinement réconciliées avec M. Combi, d’ailleurs. Le petit côté steampunk et les créatures mécaniques présentes au fil des pages sont superbes.

Quant à l’histoire en elle-même, elle m’a bernée comme elle bernera sans doute les enfants. Jusqu’à la dernière page, j’ignorais la destination à laquelle j’allais aboutir.

La vilaine grenouille cosmique a kidnappé le doudou de notre jeune héros. Il faut le sauver !

Ni une, ni deux, sans aucunes hésitations, il saute dans sa Ouature, et c’est une véritable course poursuite à travers l’espace qui débute. Mais il faut que notre héros soit prudent, et éviter les pièges inventés par le kidnappeur.

Tout enfant serait prêt à se battre et à sauter dans sa Ouature pour défendre son doudou. Je pense que le jeune lecteur, garçon ou fille, pourra aisément et sans peine s’identifier au personnage principal.

Ma Ouature est une ode à l’imagination enfantine. Il s’agit d’un très bon album jeunesse, avec lequel parents et enfants passeront un excellent moment.

À avoir dans toutes les bibliothèques des petits bricoleurs en herbe.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article