Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Chasseuse de vampires T6 La légion de l’Archange de Nalini Singh

Chasseuse de vampires T6 La légion de l’Archange de Nalini Singh

Chasseuse de vampires T6 La légion de l’Archange de Nalini Singh chez J’ai lu.

Un sixième tome qui poursuit l’histoire entamée dans les trois premiers tomes, nous reprenons le fil de l’histoire avec le couple qui a lancé la saga, Raphael et Elena, bien entendu.

J’avoue que j’ai été heureuse de retrouver ces deux-là (étant donné qu’ils forment mon couple chouchou de la série, pour le moment), il est donc normal que deux tomes sans eux c’est trop pour la fan absolue que je suis !

Le temps de la Cascade est venu. Une suite inquiétante d’événements se succède à New York, les anges tombent du ciel, une étrange maladie touchant les vampires se répand, etc. L’Archange Raphael et son affiliée, la chasseuse de la Guilde, Elena doivent y faire face. C’est certain, une guerre se prépare, New York est-elle prête à faire face à ses nombreux ennemis ?

Un sixième tome que j’ai réellement bien perçu. L’univers très complet que l’auteur a développé dans cette série m’a littéralement happée et fascinée.

J’ai été ravie de retrouver Raphael et Elena, dans une relation qui a quelque peu évoluée. Une véritable tendresse ainsi qu’une confiance se sont installées entre ces deux personnages, sur qui, d’ailleurs on apprend tellement plus de choses (enfin, je commençais à croire que l’auteur n’allait jamais nous en faire part). Tant sur leur personnalité que sur leur vécu, antécédent à leur rencontre.

Nous en apprenons également un peu plus sur quelques membres des Sept de Raphael, Aodhan et Illium notamment (mais pas assez selon moi).

Malgré tout, cela reste indubitablement du bit lit. Le style de l’auteur demeure inchangé, simple…peut-être trop simple. Ce qui est assez dommage en somme, car l’auteur ne perdrait rien à ajouter une dimension plus psychologique aux personnages, ainsi que des butes réel et non des conquérir le monde, baiser (pardon du terme, mais il n’y en a pas d’autre), etc.

Du côté érotique, je trouve que Nalini Singh s’évertue à en mette un peu trop alors que ce n’est absolument pas nécessaire à l’avancée du récit.

Même si le volume de ce tome est assez conséquent (comme les cinq précédents), j’ai eu une lecture rapide, agréable, que j’ai beaucoup appréciée.

Ce sixième tome me conforte dans ma position de dépendance face à cette série qui est parvenue à se hisser dans mes favorites et à sortir du lot bit/lit traditionnel.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article