Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

The Big Bilan

The Big Bilan

Avec tout le retard accumulé, tant dans ma rédaction d’articles, que dans mes lectures (sans oublier cette période tant appréciée du blocus et des examens), je n’ai pas eu le temps de vous faire de véritables bilans. Donc je vais vous condenser toutes les informations principales, dans celui-ci, qui risque fort d’être quelque peu énorme (je m’en excuse d’avance).

Le mois de mars n’a pas été fort riche en lecture, je n’ai terminé que deux petits livres, dont un, était une lecture obligatoire (unif oblige).

Les deux titres en questions sont :

Histoires oubliées de 14-18 » d’Alain Leclercq, gentiment prêter par Loki (merci, merci, merci !)

Lancelot ou le chevalier à la charrette » de Chrétien de Troyes

Le mois d’avril, lui, a été en revanche, riche en acquisitions. Le festival de Trolls & légendes ayant fait son œuvre, je suis revenue avec de nombreux titres dans le sac (mon épaule s’en souvient encore).

Mais le festival de Mons (Belgique) est juste génial, ce fut l’occasion de revoir et/ou de rencontrer des auteurs, illustrateurs, artisans, etc.

J’ai été très heureuse de retrouver l’équipe des Netscripteurs (petite maison d’édition française avec des auteurs géniaux, sans parler de leur éditrice qui est une véritable superwoman) que j’avais eu l’occasion de découvrir dans un petit festival du sud de la France. Et je suis particulièrement fière d’avoir fait craquer plusieurs amis étudiants (Jordan & Co.) pour, non pas un, mais deux livres d’une jeune auteur dont j’apprécie, idolâtre, l’humour de sa plume dans ses écrits mythologiques (Louise si tu me lis…).

Bref, des retrouvailles assez sympa et qui se concrétisent en de trop rares occasions.

De belles retrouvailles également avec l’équipe du Héron d’Argent, avec qui, nous sommes, apparemment, destinés à nous croisé dans les foires et les salons, pour mon plus grand bonheur.

J’ai enfin pu me procurer LA deuxième dédicace dans la « Croisade des Carpates » que j’attendais tant, et ce, depuis la foire du livre de Bruxelles.

Je crois avoir encore fait craquer l’un de mes camarades sur ce stand... (Jordan, comme quoi, c’est le destin).

Je passerai sous silence le fou rire contagieux de John Lang (et non, désolé, je ne suis pas une elfe), la gentillesse de Robin Hobb (une très longue file, mais l’attente en valait la peine), sans oublier le clan des Audrey qui fut créer sous l’impulsion de Patrick Mc Spare et de ses compères Olivier Peru et Gabriel Katz (ce qui est certain, c’est que ces trois-là savent à présent parfaitement orthographier le prénom Audrey).

Voici la liste plus ou moins corrects de mes achats à Trolls & légendes :

Le simulacre » T1 de Jean-Luc Marcastel (lu et approuvé, la chronique prochainement sur le blog).

Rouge Rubis » de K.Gier (lui aussi lu et semi-approuvé)

-Le T3 de la BD « Sybille la fée cartable »

Créatures » de Sophie Abonnenc

-L’anthologie « En attendant l’apocalypse »

-Le premier tome des « Hauts-conteurs »

Excalibur » de Claudine Glot

-Le premier tome de « La fille d’Hécate » de Cécile Guillot

-L’anthologie du festival « Trolls & légendes »

Oui, j’ai un peu honte d’avoir tant craqué. Ma PAL n’en est d’ailleurs absolument pas ravie. D’autant plus que je suis loin d’avoir fait baisser le compteur. À l’heure actuelle, je dois avoir entre 90 et 100 livres qui attendent d’être lu (Et je crois que si cette situation perdure, on pourra lire dans les faits divers « La mort tragique d’une jeune femme, écrasée par des livres »).

C’est dit, il faut que j’arrête d’acheter, ou même d’emprunter des livres !

La liste des livres lus :

Le simulacre T1 » de Jean-Luc Marcastel

Rouge Rubis » de K.Gier

Dionysos le conquérant » de Louise Roullier

Le joli mois de mai a ensuite pointé le bout de son nez, et avec lui, la période tant redoutée du BLOCUS. Pour les lecteurs français, ce mot doit signifier pour vous : « Siège d’une ville, port, pays pour l’empêcher de communiquer avec l’extérieur ».

Et bien, sachez que pour nous, étudiants belges, ce mot relève une tout autre signification. Le blocus désigne la période où l’étudiant est censé (car ce n’est pas toujours le cas de tout le monde) ne plus avoir de vie. Il se lève le matin, ouvre ses cours et étudie, ne s’octroyant une pause que pour se sustenter et encore.

Soit, c’est une période où j’ai préféré ne pas tenter le diable et où j’ai soigneusement rangé mes livres sous mes cours (donc pas de lecture en mai).

Mais néanmoins, je suis tout de même sortie de mes cahiers pour me rendre aux Imaginales d’Epinal !

Inutile de préciser que j’ai adoré (mon portefeuille moins).

J’y ai retrouvé Céline Landressie, l’auteur de « Rose morte » (merci à elle pour les badges à l’effigie de Rose), ainsi que Jean-Luc Marcastel (qui m’a offert un super poster dédicacé), sans oublier les filles Callico du Héron d’Argent avec qui j’ai papoté encore et encore.

J’ai également pu rencontrer Jean Vigne, l’auteur de la trilogie « Néachronical » aux éditions du chat noir.

Acquisitions :

Rose Morte » T2 de Céline Landressie

Les aventures d’Aliette Renoir » T2 de Cécilia Corréia

Le simulacre » T2 de Jean-Luc Marcastel

Néachronical » T2 de Jean Vigne

Comtesse Bathory » de Patrick Mc Spare

-l’anthologie du festival « Trolls & licornes »

Ces deux journées à Epinal, furent super sympa et un véritable bol d’air frais (vous saviez que les ruines du château d’Epinal sont super jolies ? Et je ne parle pas de la beauté des jardins médiévaux qui les entourent). J’ai même croisé, au détour d’une allée des amis belges !

Voilà, voilà, la fin de ce gros bilan. Je m’excuse d’ors et déjà pour ce gros pavé. Mais bon, j’avais envie de partager avec vous toutes ces anecdotes, ainsi que mes nouvelles acquisitions.

N’hésitez pas à me dire si vous avez déjà eu l’occasion de lire un de ces livres et de me dire ce que vous en avez pensé.

The Big BilanThe Big Bilan
The Big Bilan
The Big BilanThe Big Bilan

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article