Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Inauguration de la foire du livre de Bruxelles (édition 2015)

Inauguration de la foire du livre de Bruxelles (édition 2015)Inauguration de la foire du livre de Bruxelles (édition 2015)Inauguration de la foire du livre de Bruxelles (édition 2015)
Inauguration de la foire du livre de Bruxelles (édition 2015)

Bonjour à toutes et à tous ! Je vous fais un rapide compte rendu de l’inauguration de la foire du livre de Bruxelles.

Ayant reçus des places gratuitement grâce à la librairie universitaire de Louvain-la-Neuve (DUC), notre groupe était initialement composé de cinq personnes.

Au final, nous nous sommes retrouvées à deux Marion (alias Loki) et moi.

Après une toute petite heure de train, nous sommes arrivées à Bruxelles (belle capitale de notre cher plat pays). Au vus de notre sens de l’orientation, nous craignions de nous perdre…mais non !

Nous avons trouvé notre chemin comme les deux grandes filles que nous sommes…je vous passe le détail du camion qui a failli nous écrasées alors que nous étions patiemment en train d’attendre de pouvoir traverser.

À 19h48, exactement, merci à Loki-Marion pour la précision, nous étions déjà impatientes que les portes s’ouvrent. Et quoi de mieux pour patienter que de chanter…l’hymne du cercle de philo et lettres, bien entendu.

Et l’instant tant attendu est arrivé. Les portes se sont ouvertes.

J’en aurai pleuré.

Des livres par millier, à gauche, à droite, partout où mon regard se posait, je voyais des livres.

Et bien entendu…alors que nous ne nous étions guère perdues en ville…nous nous sommes perdues au salon.

C’est qu’elles ne sont franchement pas bien indiquées ces fichues toilettes !

D’ailleurs, merci à la dame qui m’a confondue avec Madame Pipi….ça nous a fait beaucoup rire.

Après ces péripéties plus que palpitantes, parlons bouquins.

Et bien…j’ai parlé avec des auteurs géniaux, publiant dans des petites/moyennes maisons d’éditions, Le Chat Noir, Le Héron d’Argent, La Plume de l’Argilète (et non, je ne vous dévoilerai pas le titre des dits-ouvrages, vous les découvrirez lors de mon bilan de février).

Quoi qu’il en soit, j’ai bien peur de ne pas avoir assez de temps pour découvrir toutes les pépites que le salon recèle.

Sur le chemin du retour, perdues dans nos pensées et dans nos livres tant rêvés...un vélo en a profité pour m’agresser. Bien entendu, le vélo en question n’est pas au courant.

En bref, nous nous sommes bien amusées, nous avons bavées devant beaucoup d’ouvrages, parlé et fait connaissance avec des auteurs fantastiques. J’ai hâte d’y retourner ce samedi.

Le petit mot de Loki:

Chaque Foire du Livre se déroule ainsi ; on se réjouit, on attend, on espère et au final, malgré toutes ces attentes et ces espoirs, on y trouve encore plus d’ouvrages que nous n’en avions imaginés, plus d’histoires qui nous font baver - eh oui, il n’y avait pas que le côté culinaire qui nous avait fait bavé, malgré la faim.

Mais encore une fois, chaque Foire du Livre est l’instant le plus craint de nos portefeuilles radins. Sans dire que, vu que l’on a ni la force physique, ni l’argent nécessaire pour acheter tous ces - merveilleux - livres, notre moral est en extase face à un monde de merveille que le peut effleurer, mais impossible à saisir.

Ca ne fera que plus d’une vingtaine de livres à vouloir lire en plus, rien que ça.

... Vivement samedi qu’on caresse un peu plus toutes ces couvertures fantastiques et qu’on ajoute un peu de rêve à nos imaginaires !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article