Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

La fille de l’Araignée t1 Le prince des Maudits de Lenia Major

La fille de l’Araignée t1 Le prince des Maudits de Lenia Major

La fille de l’Araignée T1 Le prince des Maudits de Lenia Major, aux éditions Balivernes, dans la collection des Romans Ados.

Il s’agit du quatrième livre reçu lors du service presse de Balivernes éditions. Je tiens d’ailleurs à m’excuser auprès du service presse pour mon retard en ce qui concerne cette chronique.

J’ai mis beaucoup de temps à réaliser celle-ci, car je trouve ce roman excellent. Ce sera probablement l’un des meilleurs que j’ai pu lire durant l’entièreté de l’année 2014.

Pourtant, à la réception de ce roman, ma première impression fut d’être assez dubitative, le rendu de la première de couverture ne me plaisait guère. Il s’avérera que cette impression sera l’un des seuls points négatif, car après avoir lu le résumé en quatrième de couverture, ma curiosité fut piquée au vif.

À treize ans, Eva est une jeune surdouée qui, lors d’une visite d’un château en ruine avec sa classe est poussée d’une rambarde. Lorsqu’elle se réveille, elle remarque immédiatement qu’elle se trouve toujours au château, mais en pleine bataille médiévale ! Par un pur hasard, alors qu’elle tente de s’enfuir, on la confond avec un page et on lui confie la garde et la protection du jeune « prince » Emil. Un jeune aveugle dont Eva s’entichera tant bien que mal. De plus, ils se rendront compte que malgré les siècles et les différences qui les séparent, ils sont indubitablement liés par des liens qui les dépassent. Pourquoi, dans ses rêves cette mystérieuse voix l’appelle « la fille de l’araignée » ?

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce premier tome. Où l’aventure est omniprésente, je n’ai pas eu le temps de souffler que de nouveau, on repart pour de nouvelles péripéties.

Celles-ci s’enchaînent à un rythme effréné et grâce à la judicieuse plume de l’auteur, on évite la surcharge d’informations qui rendrait le récit complétement indigeste.

L’auteur a créé une héroïne hors du commun qui, si l’on met à part son jeune âge ainsi que son manque apparent de réactions émotives, est purement adorable. Mais j’ai vite fait abstraction de cela pour me concentrer sur ce super duo et l’univers dans lequel ils évoluent. Avec moi, dès la troisième page, la magie a fonctionnée.

Le principal défaut de ce roman, est selon moi, la première de couverture qui ne lui rend absolument pas justice. Bien que d’ordinaire, j’apprécie ce type d’illustrations. Donc, vous l’aurez compris, un défaut tout à fait minime et comme on dit « ne pas se fier à la couverture d’un livre ».

Le verdict final de ce premier tome est que son petit frère viendra rapidement le rejoindre dans ma bibliothèque ! Je suis impatiente de voir la suite que l’auteur a préparé aux lecteurs.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Pampoune 18/01/2015 09:06

J'ai adoré ce roman et la suite est tout aussi. J'espère que tu auras bientôt l'occasion de la lire car elle vaut vraiment le déplacement !