Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BookOver

BookOver

Au fil des pages une vie se tisse

Eragon de Christopher Paolini

Eragon de Christopher Paolini

Eragon de Christopher Paolini aux éditons Bayard jeunesse.

Probablement l’un des premier opus de série fantastique jeunesse le plus acheter au monde, avec les conséquences que cela implique.

Je parle bien évidement du film tellement contesté (plutôt haïs par les fans de la série) qui s’en est suivi (j’avoue que j’ai vu le film avant d’avoir lu le roman…et d’avoir sans plus apprécier ledit film…oui jeter-moi des pierres).

Bon, revenons-en au livre...

Ici également les avis sont contestés, certains trouvent l’intrigue trop simple, emplie de stéréotypes (le maître, le jeune élève désinvolte, un ennemi surpuissant dont le fils qui se révolte et s’allie avec le héros, etc.)

D’autre, comme moi trouvons l’ensemble bien ficelé. Certes le récit connaît quelques faiblesses et défauts, qui trouvent certainement leurs origines dans le jeune âge de l’auteur lors de la rédaction de l’ouvrage.

Après tout, tout est question de goûts personnels.

Ce premier tome relate l’histoire d’Eragon, un jeune garçon de ferme, élevé par son oncle dans un petit village, cerné par les montagnes.

Alors qu’il était en train de chasser, il découvre une étrange pierre qui se révélera être un œuf de dragon. Lorsque celui-ci éclot, la vie d’Eragon ne sera plus jamais la même. Il est désormais, un dragonnier, LE dernier dragonnier.

Cela attire la convoitise de l’Empire. Après un affrontement qui se termine par la mort de son oncle, le jeune garçon part accomplir sa vengeance. Accompagner de Saphira, sa dragonne et de Brom, un vieil homme qui en sait long sur ces mystérieuses créatures, le dragonnier trace son chemin.

Chemin qui sera semé d’embuches, mais également riche en rencontres. Eragon sera-t-il celui qui délivrera le continent de Galbatorix, celui qui extermina les dragons des siècles auparavant ?

Il est vrai que l’intrigue de ce roman reste très simple et très prévisible.

Le thème de « la quête menant à une vengeance » est et restera encore longtemps utilisée dans la littérature…et personnellement, cela ne me dérange en rien.

J’admets sans sourciller que lorsque j’ai découvert les éléments qui allaient formés l’intrigue principale, je ne m’attendais pas à autre chose.

Sans aucun doute l’auteur manque de maturité dans son style, mais, il ne faut pas occulter l’univers qu’il a créé. Celui-ci reste complexe et très détaillé (même si la voix intérieur de la fan de Tolkien que je suis, hurle que plus de détails n’auraient rien gâché à l’ensemble).

Ma conclusion est que, oui l’auteur reprend pratiquement l’entièreté des codes de la fantasy de base, oui son style n’est pas totalement abouti, mais cela m’a pas empêchée à prendre du plaisir lors de ma lecture.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eragon 17/05/2015 00:28

Tu as lu les suivants? L'histoire gagne de l'ampleur, de la maturité et du style au fur et à mesure des romans...

Audrey Billiet 18/05/2015 22:13

Bonjour !
Et bien pour tout te dire, non je n'ai pas encore eu l'occasion de lire les tomes suivants (bien que ça soit prévu). Ce premier tome m'a semblé un peu long (ce qui est tout à fait normal vu que l'auteur insère son univers), mais j'en garde un bon souvenir (quoique pas impérissables puisque qu'en dehors des actions principales je ne me souviens plus de l'histoire).
Mais lorsque j'aurai le temps, je pense que je vais continuer cette série. ;)